Publié le 8 novembre 2018 | Mis à jour à 10AM

Climat, agroentreprise et égalité des sexes au cœur d’un nouvel accord entre la Banque africaine de développement et FinDev Canada

Johannesburg (Afrique du Sud), le 07 novembre 2018

La Banque africaine de développement et FinDev Canada – institut de financement du développement du Canada – ont convenu de collaborer pour profiter des occasions de transactions communes et de partenariats externes et faire valoir les pratiques optimales dans la poursuite des objectifs de développement durable en Afrique.

Les dirigeants des deux institutions ont en effet signé un protocole d’entente mercredi, à l’Africa Investment Forum, événement multipartite et multidisciplinaire visant le développement socio-économique du continent. La coopération portera principalement sur la lutte contre les changements climatiques, la création d’emplois et l’émancipation économique des femmes.

« L’égalité femmes-hommes en Afrique est essentielle à la croissance économique du continent et à son développement. Voilà pourquoi nous sommes fort emballés par ce partenariat », se réjouit Akinwumi A. Adesina, président de la Banque africaine de développement. « Le Canada a accompli un travail formidable pour faire progresser son programme de développement en créant une institution de financement du développement. Je suis absolument ravi d’être ici avec des représentants de FinDev pour signer ce partenariat bénéfique. J’ai hâte que nos deux institutions travaillent de concert », ajoute-t-il.

Cet accord jette des bases sur lesquelles FinDev Canada et la Banque pourront s’appuyer pour explorer des pistes de collaboration s’inscrivant dans les dossiers prioritaires de cette dernière, tels que Nourrir l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique. Non moins important, les deux institutions évalueront des moyens de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable sur le continent. 

« FinDev Canada répond à l'appel pour le développement de partenariats pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable en collaborant avec nos pairs dans les marchés en développement. La signature de cet accord marque le début d’une collaboration prometteuse en vue d’une industrialisation durable en Afrique par le biais d’investissements du secteur privé axés sur l’impact sur le développement, » a précisé Suzanne Gaboury, directrice des investissements à FinDev Canada.

FinDev Canada et la Banque africaine de développement entendent miser sur les partenariats entre sociétés canadiennes et étrangères pour réduire les écarts considérables qui séparent les hommes et les femmes dans le secteur privé en Afrique.

Cette collaboration vise aussi à accélérer la mutation de l’Afrique agricole et à améliorer l’accès à l’énergie et à l’eau dans les régions mal desservies. La pérennité de l’industrialisation et l’égalité des sexes feront partie de l’équation, ont enfin assuré les deux institutions.

La Banque africaine de développement et FinDev Canada ont pour philosophie commune de mobiliser le secteur privé africain en ouvrant des voies à l’émancipation économique des femmes, à la lutte contre les changements climatiques et à la création d’emplois, sans négliger des secteurs comme les institutions financières, l’agriculture et la croissance verte. 

À la cérémonie de signature, FinDev Canada et la Banque africaine de développement ont dit vouloir miser sur les partenariats pour réduire les écarts considérables qui séparent les hommes et les femmes dans le secteur privé en Afrique. Parmi les participants à la cérémonie se trouvaient : Jennifer Blanke, vice-présidente de la Banque, Agriculture, développement humain et social; Omar Alghabra, secrétaire parlementaire du ministre de la Diversification du commerce international (Canada); Désiré Vencatachellum, directeur, Mobilisation des ressources, des partenariats et des financements externes; et Sandra McCardell, haute-commissaire du Canada en Afrique du Sud.