Impacts attendus sur le développement

Développement des marchés

  • Renforcement des PME locales et de l’emploi : Le Fonds fournira exclusivement du capital de croissance à des PME majoritairement détenues et dirigées localement au moyen de divers instruments ainsi qu’une aide pratique relative aux questions opérationnelles et de gouvernance déterminantes pour la croissance. Ces PME pourront ainsi soutenir des milliers d’emplois et fournisseurs locaux, notamment en milieu rural, dont le nombre exact sera déterminé dans le cadre de la surveillance du placement. 
  • Valeur économique ajoutée : Les investissements du Fonds dans quelque 18 PME ajouteront aussi une valeur économique aux marchés locaux par l’entremise des salaires, des impôts et des profits. FinDev Canada estime que les activités du Fonds pourraient générer jusqu’à 4,3 M USD en valeur économique ajoutée d’ici 2028. 
  • Mobilisation d’autres investisseurs : Le Fonds prévoit également que ses activités permettront aux PME soutenues d’attirer du financement additionnel pouvant atteindre 250 M USD.
     

Autonomisation des femmes pour des rôles de leadership et de gouvernance

Le gestionnaire du Fonds est détenu et dirigé par des femmes et ses effectifs comptent une majorité de femmes

Renforcement du pouvoir économique des femmes

  • Autonomisation des femmes pour des rôles de leadership et de gouvernance grâce à des possibilités d’emploi dans le secteur des marchés de capitaux privés et de titres d’emprunt : Le gestionnaire du Fonds est détenu et dirigé par des femmes (chefs de la direction et de l’exploitation) et ses effectifs comptent une majorité de femmes. Il s’est également engagé à intégrer des pratiques commerciales inclusives à ses propres activités. 
  • Renforcement des capacités internes en matière d’autonomisation des femmes : Le gestionnaire du Fonds a utilisé l’outil d’analyse de l’écart entre les sexes basé sur les Principes d’autonomisation des femmes3 et continuera à développer ses capacités internes de soutien de l’autonomisation des femmes au sein des entreprises de son portefeuille, notamment dans les domaines qui suivent. 
  • Création d’emplois de qualité pour les femmes : Si le passé est garant de l’avenir, les femmes pourraient occuper la moitié des emplois créés et soutenus par les PME financées et leurs fournisseurs, ce qui représente jusqu’à 1 000 emplois occupés par des femmes. FinDev Canada aidera aussi le Fonds à mesurer les aspects qualitatifs des emplois, c’est-à-dire les avantages qui auront des effets positifs pour les employées, la parité salariale et autres. 
  • Soutien de PME détenues ou dirigées par des femmes : Le Fonds s’est engagé à ce qu’au moins 15 % de son capital total, ou quatre placements, aillent à des PME détenues ou dirigées par des entrepreneures, ce qui contribuera à leur ouvrir la voie dans la région. Le Fonds recense aussi les femmes à des postes de direction dans l’ensemble des entreprises de son portefeuille pour relever les possibilités d’améliorer l’équilibre entre les sexes dans les fonctions de direction.

Solutions aux problèmes environnementaux et au changements climatiques

  • Encourager les pratiques de gestion durable des terres : Le Fonds cible expressément les PME axées sur la biodiversité exerçant, dans certains cas, leurs activités dans des milieux à grande diversité biologique. On prévoit que les entreprises du Fonds contribueront au maintien ou à l’implantation de pratiques de gestion durable des terres, notamment celles faisant l’objet de certifications internationales, sur une superficie d’environ 2,5 millions d’hectares. Ces activités devraient se traduire par l’amélioration de la conservation des ressources naturelles et de la biodiversité et une plus grande capacité d’adaptation aux changements climatiques, effets qui seront mesurés tout au long de la vie du Fonds. 
  • Accroître les ventes de produits et services issus de pratiques axées sur la durabilité : La croissance des PME du Fonds aura des effets positifs sur le volume et la valeur des produits et services certifiés durables vendus sur les marchés locaux et étrangers, à hauteur de 1 G USD, ce qui démontre une fois de plus qu’il est possible de conjuguer pratiques durables et modèle d’affaires rentable pour accéder à de nouveaux marchés et à des marchés en croissance.