Publié le 24 septembre 2019 | Mis à jour à 3PM

Une approche centrée sur le client pour la lutte contre les changements climatiques

Il faut prendre le sommet Action climat des Nations unies de septembre 2019 pour ce qu’il est : un rassemblement indispensable de dirigeants mondiaux conçu pour éperonner le sentiment d’urgence et investir plus de ressources dans la lutte contre les changements climatiques.

Le moment est bien choisi vu l’analyse claire de l’ONU : « Les émissions mondiales atteignent de nouveaux sommets et ne cessent d’augmenter. Les quatre dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées, et la température hivernale en Arctique a augmenté de 3 °C depuis 1990. Les niveaux marins montent, les récifs coralliens meurent, et nous commençons à voir les impacts funestes des changements climatiques sur la santé, comme la pollution atmosphérique, les vagues de chaleur et les risques liés à la sécurité alimentaire. Ces symptômes, ressentis dans toutes les sphères, ont des conséquences substantielles sur la vie des gens. »

La marche à suivre recommandée par l’ONU est sans équivoque : « Des solutions abordables et applicables à grande échelle sont aujourd’hui à notre disposition pour passer à des économies plus vertes et plus résilientes. […] Ces solutions ne doivent pas nous diviser en gagnants et en perdants ni élargir le fossé économique; au contraire, elles doivent être équitables envers ceux et celles qui subissent des impacts négatifs, leur ouvrir de nouvelles portes et les protéger dans le cadre d’une transition honnête. Elles doivent aussi inclure pleinement les femmes dans la prise de décisions, sans quoi nous n’aurons pas la capacité de répondre aux différents besoins qui naîtront de la période de transformation radicale qui approche. »

Les objectifs de l’ONU reflètent parfaitement les principes fondamentaux du gouvernement du Canada et donc l’approche de FinDev Canada ainsi que sa manière d’accomplir son mandat. En bref, ledit mandat est de soutenir les entreprises novatrices dans les pays en développement de l’Afrique subsaharienne, de l’Amérique latine et des Antilles qui œuvrent dans trois secteurs : la croissance verte, l’agroentreprise et les services financiers.

Dans le cadre de ses projets de croissance verte, FinDev Canada épaule des entreprises qui conçoivent et mettent en place des solutions d’atténuation des changements climatiques et d’adaptation à leur égard. Nous investissons dans des entreprises d’énergie renouvelable, d’infrastructures énergétiques, d’efficacité énergétique, d’approvisionnement en eau, de gestion de l’eau, de gestion des déchets et des eaux usées, de produits bioraffinés et de production industrielle verte.

Notre but est d’amplifier les impacts positifs de ces entreprises dans leur propre milieu et de conduire d’autres entreprises, plus éloignées, à apprendre de ces réussites. Pour ce faire, nous commençons toujours par explorer des questions fondamentales sur les impacts et les moyens de les maximiser. Par exemple, nous réfléchissons aux façons dont un projet peut améliorer l’environnement, renforcer le pouvoir économique des femmes ou créer des emplois.

Notre récent prêt de plusieurs millions de dollars à l’entreprise péruvienne Danper Agrícola La Venturosa illustre bien cette approche : les fonds serviront à la fois à améliorer le système de gestion environnementale, à créer des emplois et à soutenir la participation des femmes à l’économie du secteur agricole péruvien. L’entreprise, un chef de file en gestion environnementale durable, a intégré des pratiques exemplaires internationales à ses activités.

Dans la même lignée, nous avons investi 20 millions de dollars américains dans Climate Investor One pour appuyer la transition vers l’énergie renouvelable dans les marchés émergents. Les activités soutenues permettront d’éviter l’émission de 1,2 million de tonnes de CO2 et faciliteront un développement rapide de 1 100 MW d’énergie renouvelable au profit de huit millions de personnes, ce qui mobilisera des capitaux privés. Le solde de clôture du fonds, représentant un montant combiné de 850 millions de dollars américains, a de loin dépassé l’objectif de 530 millions. Outre l’impact positif quant à l’atténuation des changements climatiques, les projets soutenus par l’entreprise devraient donner lieu à plus de 25 000 emplois temporaires et permanents.

Avec Danper et Climate Investor One, nous montrons que le fait d’être centré sur le client et les résultats, d’appliquer des pratiques pragmatiques et rapides et d’offrir aux investisseurs et aux partenaires des solutions d’atténuation des risques inhérents aux projets environnementaux peut donner des résultats qui profitent à tous.

Si les populations des pays en développement sont celles qui émettent le moins de gaz à effet de serre, ce sont pourtant elles qui souffriront le plus des changements climatiques. Les pratiques d’adaptation intelligentes pourraient améliorer leurs conditions de vie. En général, l’environnement peut profiter des efforts d’atténuation qui réduisent les émissions de carbone et contribuent à la stabilisation du réchauffement climatique. Les économies locales et régionales constatent la hausse de nouveaux emplois « verts » et la durabilité accrue de la croissance économique. Quant aux investisseurs, ils peuvent être assurés, en comparant le risque et le rendement, que leurs investissements non seulement sont viables sur le plan financier, mais qu’ils contribuent à des impacts durables à plusieurs points de vue.

Nous croyons que ces avancées sont tout aussi réalisables qu’elles sont désirables, mais seulement en partenariat. Nous nous attendons à ce que les acteurs du secteur privé financent en grande partie les projets de lutte contre les changements climatiques au cours des prochaines décennies. Leurs investissements peuvent paver la voie à des solutions d’atténuation et de gestion du risque inhérent aux projets environnementaux et, ainsi, mener à des résultats positifs en tout. En collaborant avec les investisseurs, nous pouvons démontrer que les investissements dans de bons projets, aux impacts solides et durables, peuvent donner de meilleurs résultats.

Nous espérons que les chefs de file du secteur privé, au Canada ou ailleurs, seront conscients que d’investir auprès de FinDev Canada et de collaborer avec nous peut ouvrir des portes au genre de lutte contre les changements climatiques dont le monde a besoin de toute urgence.